Rêve de Magie

clock-1274699_960_720

Et bonsoir à toutes et à tous ! Je vous écris à une heure tardive aujourd’hui. Rien de particulier ce soir, je viens juste parler. Parler un petit peu, raconter ce qu je pense actuellement tout ce qu’il se passe dans ma petite tête pleine de rêve et de pensées.

Il se passe si peu de choses, et en même temps énormément dans ma tête. Cette semaine, j’ai eu mes galops d’essai, ou pour faire en terme plus commun, des contrôles, qui rentrent dans le cadre de la note finale. Si je pense avoir pas trop mal réussi deux des trois épreuves, il semblerait que j’ai bien raté la dernière. A voir aux résultats. Dans tous les cas, ça a été une grosse période de stress. Enfin, je devrais dire que c’était stressant mais j’ai réussi à doser entre les épreuves. J’ai les connaissances je pense bien, mais c’est toujours un petit peu inquiétant de faire ce genre de devoir. Je déteste ça.

En soi, ce n’était pas si terrible que ça. Probablement rien comparé aux futures épreuves qui elles rentreront dans un cadre bien plus réel que cette semaine. Nous y serons dans environ trois semaines, trois semaines pour préparer les premières épreuves, et un peu plus d’un mois et demi pour préparer les autres du début d’année prochaine. Joie que d’avoir des épreuves après d’ailleurs. Une folle joie ironique.

 

Sinon cette semaine, hier pour être plus précis, j’ai été au cinéma avec trois autres personnes, voir « Les Animaux Fantastiques ». C’était un très bon film, qui se place très bien dans la continuité des Harry Potter. Je dois avouer que j’avais un petit peu peur que ce film soit une catastrophe monumentale pour la licence. Mais d’un autre côté,  j’en attendais énormément. Et je dois dire que c’était époustouflant. L’acteur principal, Eddie Redmayne est excellent dans son rôle de Norbert Dragonneau, et les autres personnages principaux sont également bien incarnés par leurs acteurs respectifs. La musique avec la petite touche nostalgique d’Harry Potter donne quelques frissons. Globalement les effets spéciaux sont bons. Une véritable immersion dans le monde d’Harry Potter, d’un point de vue bien différent, mais que je pense préférer par rapport à certains films de la saga. Pour tous les fans, à voir absolument !

 

Sinon que dire plus sur mon état actuel. J’ai eu quelques différents avec des gens de ma fac. Pour faire court et ne pas prendre parti, les problèmes concrets sont arrivées par l’accumulation de faits et de gestes, de paroles et de mots, dans les deux camps (bon, ça ressemblait un peu à « moi seul face au monde », mais peu importe). Sur les conseils d’une bonne amie, nous avons réussi, nous, parties au litige, à régler nos problèmes à l’amiable, sans avoir besoin de mener l’affaire en justice…

Bon, non, en vrai, on en était pas jusque là. Ce serait grave tout de même pour quelques disputes stupides. Et donc du coup, sur quelques explications, nous avons fait table rase sur ce qu’il s’était passé auparavant, et ainsi histoire fût faite ! Mais tout ça pour dire que ça fait du bien. Pendant deux semaines (maintenant trois), j’ai été dans une situation amoureuse chiante. Pas en couple. Différent. Bref. Et du coup, j’étais pas de « bonne humeur ». Et je dois avouer qu’avoir effacé en quelque sorte le problème, de l’avoir résolu, m’a fait un grand bien. Et là, maintenant, tout de suite, à 23h50 de ce vendredi 18 novembre 2016, je suis heureux. Je pense qu’on évolue tous dans un environnement plus sain à la fac maintenant (les litigants), et c’est pour le plus grand bien, « the greater good », tout ça, tout ça …

Et tout cela m’amène à une pensée que j’ai eu très récemment, mais à laquelle je pense souvent. Mais généralement pour les autres. « Carpe diem« . Pendant trop longtemps, j’ai vécu dans le passé, de type à repenser aux choses bonnes et mauvaises que j’ai pu faire, à mes choix, à revivre certains moments oubliés. Métaphoriquement parlant, je n’ai pas de TARDIS. Et puis aussi à m’imaginer des choses, à me faire des films dans le futur. Me dire que oui, je serais bien avec x personne, ou alors j’aimerais lui dire que … Tout cela au conditionnel, et il faut avouer, le conditionnel, ce n’est rien d’autre que des espérances futures. On ne fait pas le monde en se fondant sur des espoirs.

Je dis souvent cela à des gens quand ils viennent me parler de leurs problèmes respectifs. Je pense être une bonne oreille par ailleurs. Bref. Et du coup, je leurs conseillais de saisir le moment présent. Mais il est vrai que je ne me suis jamais vraiment appliqué la règle à moi-même. Non, jamais. Je sais qu’elle existe, mais je ne l’applique pas. Je continuais de vivre dans le passé, dans le futur, bercé par des possibilités et des histoires. « Everything ever told really happened. Stories are where memories go when they’re forgotten ».

Tout ça pour dire que je comprends de plus en plus que vivre dans le présent est important. Ou en tout cas, ne pas vivre essentiellement dans le passé / dans le futur.

 

Wow, écrire tout ça sur ça. Incroyable ! Impressionnant ! Amazing !

Sinon je sais jouer (et chanter, mais vite fait) « House of the Rising sun » – Animals et « Talk to me » – Yodelice à la guitare ! 😀

Bon bref, sur ces belles paroles, je vous laisse pour aujourd’hui ! Et n’oubliez pas, « Carpe diem » !

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s