4 mains, une histoire.

stack-letters-447579_960_720

Bonjour à toutes et à tous !

Alors, je voulais écrire quelque chose à la fin du mois, genre pour marquer le coup du « j’ai fini le travail cet été, c’était super, et tout », mais j’ai quelque chose d’assez gros à dire. Mais pas pour tout de suite, avant, quelques aventures sur ma vie.

Certaines personnes me connaissant l’auront remarqué, j’ai une grosse blessure bien sale, pas très profonde, mais bien moche, sur la jambe gauche, ainsi que, pour des raisons bien évidentes, un hématome assez énorme sur la cuisse droite, pas loin de ce que l’on appelle dans le jargon les bijoux de famille. Explication pour ceux que ça intrigue. Alors, comme beaucoup le savent, mon boulot d’été consistent à accueillir les bateaux pendant la moitié de mes heures, et l’autre moitié de mes heures consistent à amener les gens à bord de leurs navires, ou bien de les ramener à terre. C’était quand … Dimanche dernier je crois. Je reviens d’une rade, y avait que deux jeunes dans la caravelle avec moi. Pas trop de courant (enfin, normal quoi, je veux dire pas plus que d’habitude), bref, j’arrive sur la cale. Petit choc, ma jambe gauche descend et atterrit sur terre. Je lève ensuite ma jambe droite du bateau, sauf qu’elle ne trouve rien, si ce n’est le vide.

Et c’est le drame : je tombe, une jambe sur la cale, complètement éraflée, et l’autre entre le bateau et la cale, avec le bel hématome maintenant formé non loin de mon entrejambe. Bon ça saignait, mais j’avais mal. Les gens autour ne m’aident pas à remonter sur la cale, de toute façon, je m’y attendais, et j’avais trop mal pour réfléchir clairement à ce moment là. Et alors que j’étais par terre, la jambe en sang, la tête un peu dans les étoiles, sonné par le choc, et des douleurs musculaires partout, voilà que j’entends dire : « Mais nous avons tout de même besoin d’un service de rade, si quelqu’un peut nous amener », dit-elle dans le plus grand des calmes, alors que Matthieu, un de mes collègues, arrivait pour savoir si tout allait bien. Dommage que je suis trop gentil, et que j’avais trop mal à ce moment là, parce que sinon, y en a qui aurait fini à l’eau, et j’aurais fait ça tout en les insultant de noms d’oiseaux. Mais non, je suis gentil, je ne souhaite pas passer du coté obscur de la force.

Bref, voilà ma petite mésaventure ! Sinon, avec Anaël (https://anaelauteur.net/), auteur en romance fantastique, nous avons parlé de Pokémon. Pourquoi ? Avec tout ce qui se passe dans le monde actuellement, avec cette application qui permet de trouver tout les Pokémon du monde en ville, mais aucun en campagne parce que sur le GPS, où j’habite est un endroit paumé, j’ai ressorti mes vieilles cartes. Et je pense que certaines de mes cartes, là, peuvent coûter assez cher, ma foi. A ce qui paraît, des cartes des premières générations, brillantes, et avec un Pokémon rare dessus, le prix unique peut monter à plusieurs … Dizaines d’euros ? Alors pourquoi pas retourner dans les vieux trésors d’enfance, pour rechercher des perles ? A l’époque, j’étais un collectionneur, je crois que je possédais la plus grande collection de carte de l’école primaire, que ce soit Pokémon, ou même Yu-gi-oh …

Sinon, toujours avec Anaël, nous avons un projet. Enfin, elle m’a proposé un projet qui m’a semblé super intéressant : une écriture à 4 mains. Qu’est-ce ? Et bien tout simplement, elle écrit le scénario, les idées et tout et tout, et de mon côté je rédige. Voilà. Du coup on part sur quelque chose de fantastique, une jeune femme souhaitant sauver son village d’une terrible maladie. Mais je n’en dis pas plus, je ne vais pas tout vous raconter tout de même !

Alors quoi d’autre … Ah si ! Mon ordinateur, le même sur lequel j’écris en ce moment-même, à un soucis technique. Rien de grave, mais je dois le renvoyer au réparateur, LDLC, qui e trouve … Loin de chez moi. Fort heureusement, j’ai un autre ordinateur. Mais quand même, c’est assez enquiquinant. Et ça aurait été con que ça arrive pendant mes cours : je me voyais mal me trimbaler avec ma tour de PC de bureau sr les bancs de la fac de droit.

Bref, je crois que c’est tout pour aujourd’hui … Grosse journée de boulot ce jour même et demain, puis une dernière petite de 4h dimanche et ce sera terminée ! D’ici là, je vous salue, et je vous dis à bientôt !

 

 

 

PS : Je viens d’y penser … J’écris pas très bien de base, on m’a toujours dit que j’avais une écriture de médecin. Mais du coup, vu que je suis plus dans le système de la médecine, je vais devoir apprendre à bien écrire … ?

 

 

2 réflexions sur “4 mains, une histoire.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s